Mieux vivre avec son furet

GÉNÉRALITÉS

  • Espérance de vie : La longévité du furet est courte par rapport à celle d’un chat ou d’un chien, elle est en moyenne de 5 à 8 ans.
  • Maturité sexuelle : Ils sont pubères entre 5 et 9 mois.
  • Poids : Le furet atteint son poids adulte à 6 mois. Le mâle peut peser entre 1 et 2kg soit presque le double de la femelle qui pèse entre 0,5 et 1kg.
  • Mue et repousse du poil : La mue a lieu au printemps et en automne, elle est en générale graduelle mais peut être plus rapide, avec une perte spectaculaire des poils en 24h.
  • Identification : Les furets peuvent être identifiés par la pose d’un transpondeur électronique comme les chats et les chiens.
  • Vaccination : Le furet peut être vacciné contre la maladie de carré, et contre la rage. Dans ce dernier cas, le furet doit comme les chiens et les chats, être identifié et avoir un passeport.
  • Traitement antiparasitaire : Contre les tiques et les puces on utilise les mêmes produits que ceux pour chat, ainsi que pour la vermifugation.

LA DENTITION

  • Elle correspond à celle d’un carnivore.
  • Comme les chiens et les chats, le furet connaît deux dentitions : une lactéale et une définitive.

L’APPAREIL DIGESTIF

  • Le tube digestif du furet est très court, le transit digestif est donc rapide, il se fait en 3 à 4h chez l’adulte.

CONSEILS D’ENTRETIEN

  • Le logement :
    Le furet s’adapte très bien à la vie en appartement pourvu qu’on lui fournisse une cage adaptée.
    Il est indispensable de lui fournir un tissu ou une serviette où il puisse se blottir pour se cacher. Il peut être élevé en appartement ou à l’extérieur. le furet supporte bien le froid mais beaucoup moins les températures dépassant les 30°C. A l’intérieur, une grande cage pourvue d’un système de fermeture sûr peut parfaitement convenir à 1 ou 2 furets. Dans un coin, placez un petit bac contenant une litière pour chat où il s’habituera à faire ses besoins. La litière doit être changée tous les jours et la cage nettoyée et désinfectée toutes les semaines. Installer un biberon ou un abreuvoir en céramique assez lourd car les furets adorent jouer avec l’eau et renverser les récipients !! L’emplacement de la cage doit être à l’abri des courants d’air.
  • Le comportement :
    Le furet est un grand dormeur et peut donc rester enfermé dans sa cage une grande partie de la journée. Il est déconseillé de le laisser en liberté sans surveillance, car sa curiosité et son agilité pourront causer des dégâts ! Des balles de golf ou de ping-pong sont des jouets inoffensifs et appréciés. Eviter les jouets en caoutchouc car ils seront immédiatement déchiquetés et les morceaux ingérés peuvent provoquer des occlusions. Le furet recherche spontanément le contact avec son maître et peut faire un animal de compagnie très agréable et très attachant.
  • L’alimentation : Son transit digestif rapide l’incite à s’alimenter fréquemment, il est donc conseillé de laisser la nourriture à sa disposition. Il existe des croquettes spécifiques pour les furets, la nourriture idéale. À défaut, on peut utiliser des croquettes pour chaton de très bonne qualité. Un furet adulte ingère selon son poids 20 à 40g de croquettes par jour. De la viande crue ou un jaune d’œuf constituent des gourmandises en générale appréciées.
  • Conseils :
    • Distribuer 1 à 2 fois par semaine une préparation à base d’huile de paraffine appétente pour prévenir les obstructions par les boules de poils.
    • Donner de la viande crue à un jeune furet n’augmente en aucune façon son agressivité !
  • L’hygiène :
    L’odeur du furet, particulièrement forte chez le mâle entier, provient des sécrétions des glandes sébacées de la peau. La stérilisation diminue de 90% ces nuisances olfactives. Il est recommandé de ne pas laver un furet plus d’une fois par mois.

Poster un commentaire