tortue de Hermann Clinique vétérinaire Atouvet Val-d'Oise

La Tortue d’Hermann

La tortue d’Hermann possède une carapace jaune-crème fortement bombée marquée de dessins noirs. Elle est dotée d’un tubercule corné au bout de la queue.

Réglementation

Pour élever 1 à 6 individus, il faut faire une demande d’autorisation de détention auprès de la DDSV (Direction Départementale des Services Vétérinaires) e votre région. Au-delà de 6 individus, il faut être titulaire d’un certificat de capacité et avoir une autorisation d’ouverture obtenue auprès du préfet.

Habitat Intérieur 

Il est possible d’élever une tortue en intérieur mais pour cela, il faut offrir des conditions de vie proches de celles du milieu naturel. Il faut au minimum un terrarium d’1m² avec 50cm de hauteur environ. La largeur devra être égale à au moins 2 à 3 fois la longueur de la carapace, pour faire un demi-tour correctement. Le terrarium devra être équipé d’une lampe chauffante, d’un substrat (tourbe blonde ou terreau sans engrais), d’un bac contenant de l’eau pour la boisson et les baignades, d’une cachette ou d’un abri pour son repos et l’hibernation.

Attention : Le niveau d’eau ne doit pas être excessif pour éviter les noyades !

Température : de 25 à 28°C le jour, de 20 à 22°C la nuit.
Durant l’hibernation, la température ne doit pas dépasser les 10°C.
Eclairage : 12h/j avec une lampe à UVB

Habitat Extérieur

Dans un pays au climat tempéré, il est préférable de faire vivre sa tortue en extérieur afin de lui donner un rythme de vie proche de celui qu’elle pourrait avoir en liberté. Il faut aménager un enclos bien grillagé et enterré de 3m² au minimum pour un spécimen adulte. Le haut du grillage doit être recourbé pour éviter les fugues. L’enclos sera composé d’un espace herbeux et d’une zone de terre où elle pourra gratter. Il ne faut pas oublier le point d’eau pour la boisson et le bain. L’aménagement passe aussi par l’ajout de petits rochers ou de buissons afin qu’elle puisse se cacher. Il ne faut pas oublier de lui faire un abri tapissé de paille le plus isolé possible (avec des briques par exemple) pour l’hibernation. Dans les régions à hiver très froid, l’hibernation peut se faire en intérieur dans un local sombre et non chauffé.

Alimentation

3-4 FOIS PAR SEMAINE : Pissenlit (feuille et fleur), trèfle, plantain, mauve, liseron, sédum, vesce, sainfoin, cardamine, capselle bourse-à-pasteur, renouée, endive, mâche, cresson, chicorée frisée, feuilles de navet, feuilles de radis, fleurs d'althéa, fleurs de bigorne, fleurs de rose trémière, fleurs de muflier, fleurs de capucine, ipomée (feuilles et fleurs), feuilles de chou frisé, feuilles de brocoli, feuilles de mûrier et de ronces, feuilles de betterave, feuilles de brocoli, chicorée, feuilles d’ortie, romaine, luzerne, figue fraîche, figue de
barbarie.

1-2 FOIS PAR SEMAINE MAXIMUM : Salade romaine, feuilles et fleurs d’hibiscus, fraises, framboise, mûres, groseille, myrtille, tomate, pomme, poire, melon, raisin, mandarine, kiwi, courge, courgette, vers de terre, fraise,
pastèque.
A PROSCRIRE IMPERATIVEMENT : Pain trempé dans du lait, pâtes, riz, lait, yaourt, fromage, chocolat, gâteaux, viandes, poisson, fruits de mer, croquettes pour chien, champignon, pâtes, chou-fleur, artichaut, choux de Bruxelles, maïs, laitue, petits pois, lentilles, ail, oignon, pommes de terre.

Reproduction

Pour les mâles la maturité sexuelle se fait vers 5ans, pour les femelles, elle s’effectue vers les 12 ans.
La femelle pond environ 2 à 6 œufs à raison de 2 pontes par an.
L’incubation dure 2.5 à 3 mois.
Les petits naissent à la fin de l’été et se nourrissent après un mois de jeûne.

Poster un commentaire